Accueil

histoire

Jeune et visionnaire

En 2001, quand son père lui demande de rentrer en France pour visiter une propriété à Saint-Emilion, Benoit Trocard, 15ème génération d’une des plus vieilles familles de vignerons de la Rive Droite de Bordeaux, décide de terminer les vinifications qu’il assurait en Australie et de venir découvrir la pépite que son père est convaincu d’avoir découverte. Agé de 23 ans en avril 2002, Benoit n’attache alors que très peu d’importance à la vieille bâtisse qui abrite l’élevage du jeune cru depuis sa création en 1997. Perché sur les hauteurs du plateau argilocalcaire de Saint Christophe des Bardes, Benoit Trocard a les yeux rivés sur un terroir qui l’inspire instantanément. Sa prémonition sera très vite comblée d’exception à la dégustation de son premier verre de Clos Dubreuil : il tombe sous le charme de ce vin qui exprime avec force et sans artifices l’essence même d’un fabuleux terroir !

La magie est en train d’opérer...

En 2002, Benoit Trocard décide alors de s’installer au Clos Dubreuil et prend son temps pour développer la propriété afin de sélectionner les meilleurs terroirs du plateau argilocalcaire de Saint-Emilion.
En 2007, il acquiert une ferme datant du Moyen-Age et située à deux pas de l’élevage d’origine de Clos Dubreuil. Cette nouvelle installation lui permet de donner libre cours à sa passion de la vinification parcellaire, permettant ainsi à chacune de ses parcelles d’exprimer toute sa singularité vis-à-vis des autres. Benoit Trocard vise l’excellence et ne s’en cache pas. Il n’a d’obsession que sa recherche permanente de précision, à la vigne comme au chai, qui ajoutée à ses sublimes terroirs, perchés en haut des collines, font de Clos Dubreuil un vin d’exception.
En 2014, Benoit Trocard se lance dans de grands travaux avec la construction d’un chai à la hauteur de ses ambitions, à l’emplacement même où l’histoire de Clos Dubreuil a commencé en 1997.